( 19 février, 2015 )

Jacques Roubaud (né en 1932)

Mathématicien, introduit à l’Oulipo par Raymond Queneau dès 1966, inventeur de contraintes formelles, tel le haïku oulipien généralisé, il est un des traducteurs de La Bible des écrivains. Citons de lui, Mono no aware, Graal fiction, 1978, Quelque chose de noir, 1986.

Jacques Roubaud (né en 1932) roubaud-jacques-01

 

 Les rues de Paris (extrait)

 «Je descendais cette rue qui était étroite, inclinée de soleil,

entre des automobiles d’une lenteur imprécise.

Descendant cette rue j’avais la sensation du passé,

d’un loin passé, d’une autre rue.

Je ne parvenais pas à y revenir.»

 

« le Paris où nous marchons »

« Le Paris où nous marchons

N’est pas celui où nous marchâmes

Et nous avançons sans flamme

Vers celui que nous laisserons »

 

Les poèmes de Roubaud sont souvent pleins de références, parfois implicites, parfois explicites.

Pas de commentaires à “ Jacques Roubaud (né en 1932) ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|