( 18 février, 2015 )

Gustave Charpentier (1860-1956)

 Compositeur français, il connut la gloire avec Louise « roman musical », créé en 1900 à l’Opéra-Comique, dont il rédigera le livret en vrai montmartrois. Cette œuvre illustre sa conception du réalisme lyrique, pleins de couleur et de poésie populaire.

Gustave Charpentier (1860-1956)  200px-Gustave_charpentier

 

Louise

-La canneuse’, racc’modeuse de chai’s

-Marchand d’chiffons, ferraill’ à vendre !

-Artichaux, des gros artichaux … à la tendress’… en v’là des gros,

Des bien beaux !

-Du mourron pour les p’tits oiseaux !

-V’là d’la carotte, elle est bell’, v’là d’la carotte !

-Ah ! Chanson des Paris où vibre et palpite mon âme.

Naïfs et vieux refrains du faubourg qui d’éveille, aube sonore qui réjouit mon oreille !

-Cris de Paris … voix de la rue !…

 

A l’origine Louise est un opéra.

Pas de commentaires à “ Gustave Charpentier (1860-1956) ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|